Blog we move

Les bienfaits de la pédagogie différenciée

5

La pédagogie différenciée est une méthode d’apprentissage qui privilégie l’enfant, ses besoins et ses possibilités. Loin de suivre les caprices d’un élève, il s’agit de s’adapter à ses besoins, et de lui proposer des solutions d’apprentissage et des outils spécifiques. 

Tout enseignant constate au quotidien combien les élèves de sa classe sont différents, que ce soit au niveau de l’âge, du niveau du développement (moteur, cognitif, affectif), ou encore de leur origine socio-culturelle.

La pédagogie différenciée permet à l’enseignant de proposer des apprentissages qui respectent l’évolution de la pensée enfantine, qui soient respectueux du type d’intelligence de chaque enfant. Cela afin que chacun atteigne son plein potentiel éducatif, de la façon qui fonctionne le mieux pour eux. 

Ainsi, différencier, c’est avoir le souci de la personne sans renoncer à celui de la collectivité, s’appuyer sur la singularité pour permettre l’accès à des outils communs.

La professeure Halina Przesmycki, auteure du livre La pédagogie différenciée, (Hachette, 1991), décrit deux types de différenciations.

La différenciation des processus d’apprentissage

Dans ce cas, il s’agit de varier les façons dont se fait l’apprentissage des élèves. L’enseignant a donc recours à différentes stratégies pédagogiques. Concrètement, les élèves travaillent individuellement sur un même objectif, mais selon des pratiques de travail diversifiées. 

À partir d’une liste d’élèves, l’enseignant peut relever les noms de ceux qui sont les plus en difficulté, et penser à des façons de les aider. Tenir un journal de bord afin d’y noter toutes les informations pertinentes qui permettent de mieux connaître et d’accompagner chacun des élèves est recommandé.

Pendant l’apprentissage, l’enseignant peut réduire spontanément la longueur ou la complexité d’une tâche d’apprentissage pour un élève motivé qui éprouve des difficultés à réaliser ce qui a été demandé. Pour un même travail, il peut aussi proposer différents niveaux : un exercice simple pour les plus en difficulté, un exercice intermédiaire pour certains autres, et des pistes d’enrichissement aux plus motivés.

La différenciation des contenus d’apprentissage

Ici, les élèves travaillent individuellement ou en groupes sur des contenus différents, préalablement définis en termes de savoir ou de savoir-faire de chaque individu ou de chacun de ces groupes. Le but commun est l’apprentissage des “objectifs-noyaux”, qui ne sont autres que les concepts essentiels que tous les élèves doivent acquérir au terme de leur cursus scolaire. 

Comment différencier les contenus en classe ? En utilisant des ressources audiovisuelles variées, par exemple, ou encore en favorisant des recherches autonomes et en valorisant les projets personnels.

L’un des éléments les plus importants de la pédagogie différenciée et via celle-ci, de la lutte contre l’échec scolaire, réside dans l’amélioration des relations entre les élèves et les enseignants. 

Des chercheurs comme Gabriel Racle montrent que des sentiments positifs tels que le plaisir, la confiance ou la sécurité engendrent de la motivation, indispensable à tout apprentissage. La pédagogie différenciée, à travers laquelle le professeur est plus proche individuellement de ses élèves, ouvre la voie à une relation qui rassemble ces qualités.

La pédagogie différenciée permet aussi d’enrichir l’interaction sociale. Chaque élève placé dans un groupe peut en effet bénéficier d’une richesse d’interaction avec ses autres camarades, ce qui lui permet de s’épanouir et d’acquérir durablement des savoirs et du savoir-faire.

D’autre part, la pédagogie différenciée apprend aussi l’autonomie. Ce cadre de formation est souple et sécurisant. Les élèves bénéficient d’un champ de liberté où ils ont le droit de choisir, de décider, d’innover et de prendre des responsabilités. Rendus ainsi plus autonomes, les élèves sont plus créatifs et plus imaginatifs, ce qui favorise leur développement cognitif et leur facilite les apprentissages.

L’enseignant est évidemment le mieux placé pour savoir comment utiliser la pédagogie différenciée. C’est lui qui est au plus près des élèves et de leurs besoins spécifiques. Toutefois, il existe plusieurs recommandations pour leur simplifier la tâche ou les aiguiller dans la réalisation de leur projet. 

Parmi les pistes, on estime que l’enseignant doit avant tout définir des objectifs pour les élèves (maîtriser telle ou telle notion essentielle du programme scolaire par exemple). Il doit ensuite prendre en compte les stratégies d’apprentissage des enfants et en fonction, utiliser des ressources pédagogiques variées, diversifier les situations de travail proposées aux enfants (exercices ludiques, sorties scolaires, jeux, etc.), créer des groupes de niveaux et enfin, gérer de manière souple l’emploi du temps. 

Des solutions de gestion de classe numérique ont été développées pour faciliter la pédagogie différenciée à l’école. L’enseignant, à partir de sa tablette, peut créer en toute simplicité des groupes d’élèves à qui assigner des contenus spécifiques. L’appréhension des capacités et modes d’apprentissage variés de vos élèves est prise en compte. L’application Roome, une gestion de classe développée par idruide, permet notamment de pratiquer simplement la pédagogie différenciée.

Solution de gestion de classe
Partager cet article
Un article de idruide publié le 04 Mai 2021
La suite idruide Education permet
d’administrer, d’animer et de valoriser
vos parcs d’appareils mobiles

Faites bouger
les choses, rejoignez
la communauté We Move

Suivez l’actualité, recevez des invitations aux événements et aux versions bêta, participez à l’évolution des produits, accédez à notre veille technologique et à nos ressources documentaires…

Veuillez entrer une adresse email valide