Blog we move

Le guide CARMO 3.0

2

Derrière cet acronyme se cache le Cadre de référence pour l’Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement mobile. La dernière mouture de ce document édité par le Ministère de l’Éducation nationale a été publiée en décembre 2018.

Ces dernières années, les investissements des collectivités territoriales et de l’État pour le numérique éducatif se sont structurés autour de projets d’équipements et de services numériques. Cela passe notamment par du matériel individuel pour les élèves et les enseignants, de l’équipement collectif pour les établissements, mais aussi par des câblages, raccordements à internet, ou encore le développement des espaces numériques de travail (ENT).

Globalement, le Ministère note que les retours d’expérience font état d’une complexité de mise en œuvre de cette transition numérique. Ces projets nécessitent en effet une approche globale, qui prend en compte tout l’écosystème du numérique éducatif, son environnement technologique et humain.

C’est dans cette perspective que le rapport CARMO 3.0 souligne que plusieurs conditions sont à réunir pour garantir un retour sur investissement d’un point de vue éducatif et pédagogique.

Parmi celles-ci : l’accompagnement de proximité et la formation des enseignants, des conseillers pédagogiques, et des cadres de l’Éducation nationale. Sans oublier les garanties pour la protection des données personnelles, la liberté pédagogique des enseignants, ainsi que la définition d’un cadre national pour partager les objectifs et guider les projets territoriaux.

Le CARMO 3.0 se définit comme un document au service des relations État-Collectivités, tout en prenant en compte les partenaires privés. Il est censé fournir un cadre de référence pour élaborer et mettre en œuvre des projets d’équipements mobiles pour l’accès aux ressources pédagogiques numériques.

Document évolutif, il constitue donc un instrument de dialogue entre l’Éducation nationale et ses partenaires, les collectivités et la filière industrielle.

Le principe essentiel que pose d’emblée le CARMO 3.0, c’est que « pour utiliser les ressources numériques (contenus et services) nécessaires aux apprentissages, les membres de la communauté éducative ont besoin d’accéder via un équipement mobile (EM) à ces ressources, qu’elles servent à des activités pédagogiques personnalisées ou à des pratiques collaboratives et partagées ».

Un équipement mobile doit permettre d’accéder au bouquet de ressources spécifiquement prévu pour la communauté de l’établissement scolaire. Le projet numérique doit ainsi fournir à l’enseignant les outils d’organisation et d’animation (gestion de classe) pour mettre les équipements mobiles de ses élèves au service de ses pratiques pédagogiques.

Le CARMO 3.0 liste les différents types d’équipements :

  • ceux qui appartiennent à l’établissement mais qui sont mis à disposition des élèves et enseignants, de façon individuelle et avec possibilité de les ramener à la maison
  • ceux de type « classe mobile » qui permettent d’attribuer collectivement (par classe ou établissement) les équipements mobiles qui les composent 
  • et enfin les équipements mobiles appartenant aux utilisateurs et dont la responsabilité ne relève ni de l’État ni de la collectivité (BYOD/AVEC)

La mise à disposition d’équipements mobiles dans un établissement scolaire nécessite la mise en place d’outils de gestion de flotte, ainsi qu’une intégration au système d’information existant. Cela se retrouve notamment dans une UEM, qui permet de gérer simplement un parc d’appareils mobiles et leurs applications depuis une console unique. 

La réussite du déploiement et de la mise en œuvre des appareils mobiles dans les établissements nécessite la mise en place d’une organisation claire pour réussir ce projet de transition numérique.

Pour les élèves, l’équipement mobile doit contribuer à 7 services principaux :

▪ accéder à des ressources numériques (contenus et services) de qualité pour les apprentissages ;
▪ développer l’autonomie, la création et la créativité de l’élève ;
▪ renforcer la relation école-famille et le suivi de l’activité scolaire ;
▪ assurer la continuité pédagogique ;
▪ permettre le travail en équipe, la mutualisation ;
▪ promouvoir la mobilité dans l’usage de l’équipement mobile et des applications de l’ENT ;
▪ développer la maîtrise des outils numériques et la construction d’une culture numérique.

Pour les enseignants, l’équipement mobile doit contribuer à 5 services principaux :

▪ mettre en œuvre les pratiques pédagogiques ;
▪ personnaliser les parcours et les apprentissages ;
▪ permettre le travail en équipe, la mutualisation ;
▪ promouvoir la mobilité dans l’usage de l’équipement mobile et des applications de l’ENT ;
▪ développer la maîtrise des outils numériques et la construction d’une culture numérique.

Le document stipule aussi que les appareils mobiles doivent contribuer à personnaliser les parcours et les apprentissages. Une solution de gestion de classe permet cela, notamment via la création simplifiée de groupes d’élèves, pour favoriser la pédagogie différenciée. 

L’usage d’équipement mobile dans un contexte non exclusivement privé implique la mise en place d’un cadre de sécurité. En effet, si les élèves amènent une tablette publique à domicile, la sécurité de leur navigation sur Internet dépend légalement de l’établissement scolaire. Il est donc important de disposer d’une solution de filtrage web. Paramétrable à distance, un tel outil permet de s’assurer que l’élève n’arrive pas sur un site au contenu inapproprié.

Pour l’utilisation d’un appareil, lors de l’accès à des ressources protégées (l’équipement mobile lui-même, les applications installées, les réseaux mis à disposition des utilisateurs dans le domaine éducatif), l’identité de l’utilisateur doit être vérifiée. 

Enfin, le CARMO 3.0 souligne que le projet d’équipement mobile doit garantir un cadre de confiance. Celui-ci doit respecter le cadre juridique, les exigences de sécurité, et les règles de gestion des données personnelles, et notamment des règles issues du RGPD.

La suite Éducation idruide répond à tous ces impératifs. Grâce à leur expertise dans le domaine pédagogique et un dialogue permanent avec le terrain, nos équipes construisent des outils faciles d’utilisation pour gérer un parc d’appareils mobiles et animer une classe, en toute sécurité. 

Partager cet article
Un article de idruide publié le 17 Sept. 2021
La suite idruide Education permet
d’administrer, d’animer et de valoriser
vos parcs d’appareils mobiles

Faites bouger
les choses, rejoignez
la communauté We Move

Suivez l’actualité, recevez des invitations aux événements et aux versions bêta, participez à l’évolution des produits, accédez à notre veille technologique et à nos ressources documentaires…

Veuillez entrer une adresse email valide